Le Letton

Untel était letton
Unetelle l’été l’étonne
Nait-on letton
L’est-on l’automne ?
Est-on Letton assis ?
L’est-on au lit aussi ?

Cet été là,
Un Attila de Lettonie,
étalon de son pays,
était allé étaler ses talents chez la baronne.

La baronne, elle, est du Berry.
Mariée à un baron du Bas-Rhin, baron du barreau,
La baronne est fort marrie
car son baron de mari biberonne :
Est-ce d’avoir été trop tôt sevré qu’il s’entête à tant téter ?
Dès qu’il a bu, l’abus l’habite !
Sultant insultant,
il stigmatise la populace.
In vinâsse veritas hélas !
Il a la tête comme une passoir,
avec des pertes de trous de mémoire.

Chaque année il grossit de 20 ans.

D’ailleurs la Lettonie l’indiffère
Naît-on letton ?
L’est-on l’hiver ?
L’est-on au lit ?
L’est-on par terre ?

Mais le baron a des doutes
car un letton est en route
en dehors de la lettonie
et la baronne est ollé ollé au lit.

Tout d’elle révèle son audace,
Ses facéties,
Son rire de gorge,
Ses traits d’esprit.
L’éclat des ses yeux fait que l’éclair y passe.
Ses rondeurs vont et viennent,
Nul mouvement ne les gêne.
Sa cambrure va se cabrant,
Ceinte à dessein de dessous affriolants,
Ainsi s’assied-elle là où ça sied à son séant.

Ciel ! Mon Letton !
La baronne est bonne marine
Ah ! Embrasser les embruns du beau brun !
Pourquoi le tairait-on ?
Elle adore tester c’t’homme !
Saturé de testostérone,
Chauffé à blanc,
Des tablettes de chocolat,
Les biceps plein les bras,
Avec ses dents pleines de sourires,
L’étalon fait frémir !
Quelle fête ! Quel mec ! Quelle quête ! 

La baronne rit !
Le Letton s’enhardit,
La baronne s’abandonne,
L’étalon taquin câline les beaux seins du Berry
La baronne mutine, butine le bassin de la Lettonie
L’étendue de l’étreinte les a rendus sans crainte.
Eux seuls dans ce lin-là
étincellent de milles joies .

Mais voilà que le baron surgit !
Il barrit devant ces ébats.
(La bile du baron abolit les bonnes manières.)

Vous abusez, Baron !
Dit la baronne à son baron bourru.

Hélas, mille fois hélas !
dit le baron bourré,
ne suis-je né que pour être diffamé ?

Eperdu, il s’est perdu dans sa débâcle.

Mais la baronne a trouvé son paradis, en Lettonie,
c’est un miracle !